Blues... hivernal

Avec l’automne, il n’y a pas que les feuilles des arbres qui tombent, il y a parfois aussi notre vitalité qui chute, notre envie de se lever le matin qui disparaît et quelques kilos qui peuvent commencer à s’accumuler !

N’oublions pas que la race humaine est née en Afrique, où chaleur et luminosité restent constantes toute l’année, et lorsque notre ancêtre Cro-Magnon s’est installé en Europe, il a dû s’adapter à un nouveau climat et aux saisons. Impossible d’hiberner comme les marmottes ou de migrer vers les pays chauds à la façon des hirondelles… L’homme (et surtout la femme) devait faire le plein de calories en automne et passer l’hiver à dormir et à s’occuper sans trop se dépenser. En particulier pour la femme, en effet, qui de surcroît était enceinte ; les bébés nés au printemps augmentaient leurs chances de survie.

Mais les temps ont changé et notre programmation biologique ne s’est pas adaptée aussi vite : il faudrait aujourd’hui être dynamique et en pleine forme 365 jours par an ! Alors que faire ?

L’abbé Kneipp, père de l’hydrothérapie moderne, préconisait un rituel matinal fait de grandes respirations d’air frais et d’un brossage doux et à sec de tout le corps, pour favoriser les circulations sanguine et lymphatique. En plus de nous aider à nous réveiller le matin, ce rituel a pour effet de renforcer l’organisme et le système immunitaire.

C’est aussi dans cet esprit que le masseur médical vous proposera des séances de réflexologie plantaire. En travaillant de manière globale sur les différents systèmes du corps, on améliore la résistance de l’organisme tout en apportant détente et bien-être.

Enfin, vous pouvez également penser à la luminothérapie qui peut s’effectuer chez soi, le matin durant le petit-déjeuner, grâce à une lampe adaptée.

Ces quelques astuces devraient vous permettre de traverser l’hiver de façon plus « rock » que « blues »… et quand l’envie de cocooning devient trop forte, n’oubliez pas de vous octroyer des moments de détente grâce à un bain ou à un bon massage…